Agence Panafricaine d'information

RD Congo : La situation sécuritaire demeure préoccupante en Ituri, selon la MONUSCO

Kinshasa, RD Congo (PANA) - La situation sécuritaire demeure préoccupante en Ituri, dans l'ex-province Orientale, où les groupes armés poursuivent leurs attaques contre les forces de défense et de sécurité et surtout contre les populations civiles dans les territoires de Djugu, Irumu et Mahagi, a indiqué, mercredi, le porte-parole milliaire de la MONUSCO, le lieutenant-colonel Tabore Haidara Noctar.

Les attaques ont ciblé ces dernières semaines, les axes routiers, les bases des forces de défense et de sécurité (FARDC notamment).

Le principal incident a été, a-t-il dit, l'incursion le 04 septembre d'assaillants basés à Djugu dans la ville de Bunia.

Pour faire face à cette recrudescence de violence contre les civils et les forces de sécurité, la Force de la MONUSCO a intensifié ses patrouilles de jour comme de nuit afin de protéger les populations et sécuriser les axes principaux particulièrement la N-27 entre Bunia et Mahagi.

Elle a renforcé sa coopération avec les FARDC notamment en augmentant les patrouilles conjointes et en participant activement dans les différentes opérations telles « Opération Pigeon Blanc ».

Il a précisé que des actions sont également menées pour offrir et renforcer la protection des camps de déplacés internes par des patrouilles et la conduite d'exercices communs.

Toutefois, a-t-il ajouté, ces actions ne seront jamais suffisantes en termes de résultats sans le soutien et la coopération de la population civile à qui «  nous demandons de nous alerter pour pouvoir réagir à temps ».

-0-PANA KON/BEH 16sept2020