Agence Panafricaine d'information

Plus de 50.000 jeunes burundais formés par l’UNICEF à l’innovation sociale et à l’entreprenariat

Bujumbura, Burundi (PANA) - Plus de 50.000 jeunes burundais ont été formés à la méthodologie « Upshift », une méthodologie qui leur a permis « d’acquérir des compétences du 21ème siècle afin d’identifier les défis dans leurs communautés et de proposer des solutions à travers l’innovation sociale et l’entreprenariat », a annoncé, mardi, le Bureau local du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué.

Durant trois mois, ces jeunes ont bénéficié d’un « mentorat » pour concevoir, construire et tester leurs solutions dans les communautés d’origine, sur financement de l'UNICEF.

L’organisation « Bibliothèques sans frontières » (BSF), de son côté, a coordonné la mise en œuvre du programme « Upshift » dans 9 des 18 provinces du Burundi.

Dans le prolongement de cette formation, l'ONG française du domaine de l'éducation compte organiser un événement national, réunissant les jeunes pour une compétition des 10 projets les plus innovants.

Au Burundi, plus de la moitié des quelque 11,8 millions d’habitants ont moins de 18 ans.

Le chômage est l’un des problèmes majeurs chez cette catégorie sociale, ce qui l’expose facilement aux manipulations et exploitations diverses.

S’agissant de la formation classique, les données officielles indiquent que 81 % des enfants fréquentent les écoles primaires, mais seuls 10 % d’entre eux parviennent à terminer le cycle secondaire.

Le Burundi est, par ailleurs, classé parmi les pays les plus pauvres du monde, avec quatre citoyens sur cinq gagnant moins de 1 dollar par jour, ce qui se répercute forcément sur l'éducation et la cohésion sociale, de l'avis des spécialistes.

-0- PANA FB/JSG/SOC 23nov2021