Agence Panafricaine d'information

Le taux des grossesses précoces en milieu scolaire très élevé au Togo

Lomé, Togo (PANA) - Le taux des grossesses précoces en milieu scolaire est très élevé au Togo, selon une enquête de la Direction de la planification de l’éducation, en collaboration avec l’UNICEF et la Banque mondiale.

Selon l’enquête, 1.222 cas ont été enregistrés entre septembre 2020 et mars 2021, avec des chiffres élevés dans les lycées publics.

Sur le plan national, la région des Plateaux, agricole et touristique, vient en tête, suivie de la région de la Kara, au Nord, carrefour commerciale entre les pays de l’hinterland (Burkina, Niger, Mali).

La préfecture du Golfe, y compris Lomé, indique-t-on, ne fait pas partie des top records.

Selon de bonnes sources, les cours d’éducation sexuelle et la disponibilté ainsi que l’accessibilité aux méthodes contraceptives justifient le nombre non élevé de grossesses dans le milieu scolaire de la capitale et ses environs.

-0- PANA FAA/JSG 02mai2021