Agence Panafricaine d'information

Le Kénya va rouvrir ses écoles et ses universités en janvier prochain, selon le Président kenyatta.

Nairobi, Kénya (PANA) - Les écoles et les universités du Kénya reprendront pleinement leurs activités le 4 janvier prochain pour l'apprentissage présentiel, après une interruption de près d'un an due à la pandémie de coronavirus, a annoncé ce samedi, le Président Uhuru Kenyatta.  

Le président de la République, qui s'exprimait au Nyayo National Stadium, lors de la célébration de la fête de l'indépendance du Kénya acquise en 1963, a également demandé aux écoles de réintégrer les filles enceintes.

Le Président Kenyatta a demandé aux parents et aux tuteurs de faciliter la reprise de l'apprentissage de leurs enfants lorsque les écoles rouvriront.  

"Conformément à la politique du gouvernement sur l'éducation de base universelle et obligatoire pour tous les enfants jusqu'à 18 ans, tous les parents et tuteurs sont tenus d'aider leurs enfants à reprendre l'apprentissage en janvier 2021", a déclaré Kenyatta. 

Pour assurer le respect de la directive et garantir qu'aucun enfant ne sera laissé pour compte, le Président Kenyatta a ordonné au ministère de l'Intérieur et de la Coordination du gouvernement national, par l'intermédiaire des chefs et de leurs assistants, de veiller à ce que tous les enfants se présentent à la rentrée scolaire le mois prochain.   

Dans le même temps, M. Kenyatta a demandé au ministre de l'Education de rééditer et de faire connaître la politique d'éducation sur la réintégration scolaire afin de faciliter la réadmission de tous les apprenants qui ne peuvent pas se présenter pour cause de grossesse.  

Concernant la lutte contre le coronavirus dans les écoles, le président a indiqué que les ministères de l'Education et de la Santé ont élaboré des protocoles et des directives spécifiques pour faciliter la réouverture de tous les établissements d'enseignement.

Tout en rendant hommage aux pères fondateurs du Kénya pour avoir jeté des bases solides pour le développement socio-économique et politique, M. Kenyatta a déclaré que la stratégie économique présidentielle, le "Big 4 Agenda", s'appuie sur les intentions des administrations étatiques précédentes.  

"Chaque génération de dirigeants dans ce processus a compris que le Kenya était un chantier en cours. Ils ont construit et amélioré les programmes laissés par le précédent dirigeant.  Ils ont dû améliorer ce que les autres avaient fait".  

"Et c'est la logique derrière les Big 4.  Ce n'est pas un projet, c'est un processus.  C'est un cadre, que j'ai utilisé pour organiser la prestation de services gouvernementaux afin d'améliorer ce que les précédents présidents ont fait", a dit M. Kenyatta.

Le président a déclaré que le programme des "Big 4" renforçait les aspirations qui traversent l'histoire du pays, en se concentrant sur les quatre points de la lutte de libération et les aspirations des pères fondateurs de la nation.

Le programme des quatre grands vise à améliorer l'industrie manufacturière, l'agriculture, l'industrie et le logement, entre autres secteurs économiques.

 -0-  PANA AO/AR/BAI/ JSG/SOC 12dec2020​