Agence Panafricaine d'information

L'UA félicite le gouvernement de transition du Soudan de relever les multiples défis auxquels le pays est confronté

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine a félicité le Conseil souverain de transition et le gouvernement de transition du Soudan pour leur coopération continue, leur engagement et leurs interactions coordonnées, ainsi que les progrès accomplis dans le relèvement des multiples défis auxquels le pays est confronté. 

Il  a également encouragé toutes les parties prenantes à rester attachées à tous les articles et délais des accords signés, y compris la création de l'Assemblée législative de transition et la nomination de tous les gouverneurs civils des Etats, indique un communiqué publié vendredi par le Conseil, à l'issue de sa 931ème réunion sur la situation au Soudan.  

Présidée par le Rreprésentant permanent de la République algérienne démocratique et populaire auprès de l'UA et président du CPS pour le mois de juin 2020, l'ambassadeur Salah Francis Elhamdi, la réunion a réaffirmé la solidarité de l'Union africaine  avec le peuple et le gouvernement de transition du Soudan dans leurs aspirations à l'ordre constitutionnel, qui leur permettra de progresser dans leurs efforts visant la transformation démocratique du pays".

Le CPS a salué les progrès accomplis à ce jour dans le cadre des pourparlers de paix au Soudan, facilités et accueillis par la République du Soudan du Sud et, à cet égard, exprimé sa reconnaissance pour le rôle joué par le gouvernement du Soudan du Sud, sous la direction du président Salva Kiir Mayardit.

Il a exhorté les parties au processus de paix à continuer de s'engager de manière constructive et à conclure rapidement un accord de paix durable; et appelé les parties qui n'ont pas encore rejoint ce processus pour qu'elles le fassent immédiatement, sans  conditions préalables, afin de mettre fin aux souffrances du peuple soudanais et de ramener le pays à la paix et à la stabilité.

Le CPS a condamné tous les actes de violence et demandé au gouvernement de transition du Soudan, en collaboration avec la Commission de l'UA, d'élaborer et de soumettre une liste de tous ceux qui ne coopèrent pas et des obstructionnistes au processus de paix en cours, afin que le Conseil prenne les mesures appropriées.

D'après le communiqué, le CPS a exprimé sa préoccupation face à la situation humanitaire et économique au Soudan, aggravée par la propagation de la nouvelle pandémie de coronavirus, qui pourrait raviver les tensions sociales susceptibles d'entraver la transition pacifique en cours dans le pays.

Le CPS a appelé les institutions financières internationales à continuer de réagir positivement aux besoins exprimés par le Soudan, y compris à travers l'accès du pays à des prêts concessionnels qui seront essentiels à son redressement économique, ainsi qu'à engager des discussions transparentes et constructives, sans compromettre la situation économique fragile actuelle dans le pays.

Le Conseil s'est également félicité des consultations en cours entre le gouvernement de transition du Soudan et les Etats-Unis d'Amérique, qui visent à parvenir à un accord sur les questions en suspens concernant le retrait du Soudan de la Liste des Etats parrainant le terrorisme des Etats Unis d'Amérique, afin de préparer la voie au gouvernement de transition du Soudan d'avoir un accès renforcé à des financements internationaux.

Le CPS a réitèré son appel aux pays et institutions concernés pour qu'ils lèvent d'urgence toutes les sanctions et mesures punitives imposées à l'encontre du Soudan, et d'envisager un allègement et une annulation de la dette et, à cet égard, demandé au président de la Commission de l'UA, ainsi qu'au Groupe des Sages de poursuivre leurs efforts dans la défense de cet objectif.

-0- PANA AR/NFB/JSG 27juin2020