Agence Panafricaine d'information

Human Rights Watch accuse l'Armée camerounaise du massacre de civils dans le nord-ouest du pays


Yaoundé, Cameroun (PANA) - Les forces gouvernementales camerounaises et des membres armés de l'ethnie peule ont tué au moins 21 civils, dont 13 enfants et une femme enceinte, le 14 février dernier dans le village de Ngarbuh, au Cameroun, accuse HRW, une organisation de défense des droits de l'homme
Connectez-vous si vous êtes abonné. Sinon abonnez-vous...
E-mail :
Mot de passe: