Agence Panafricaine d'information

Etats-Unis : Un nouveau rapport de l'ONU révèle que la pandémie de COVID-19 pourrait faire basculer plus de 200 millions de personnes supplémentaires dans l'extrême pauvreté


New York, États-Unis (PANA) - D'ici 2030, 207 millions de personnes supplémentaires pourraient être poussées dans l'extrême pauvreté en raison des graves conséquences à long terme de la pandémie de coronavirus, ce qui porterait le nombre total à plus d'un milliard, selon une nouvelle étude du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
Connectez-vous si vous êtes abonné. Sinon abonnez-vous...
E-mail :
Mot de passe: