Agence Panafricaine d'information

Début des examens scolaires mardi au Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Les épreuves écrites des examens du Certificat d’études primaires (CEP), du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et du Brevet d’études professionnelles (BEP) débutent mardi sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso, a-t-on appris de source officielle.

 Pour cette session 2021, ils sont 769.629 candidats répartis sur l’ensemble du pays.

Au Certificat d’études primaires (CEP), il y a à cette session de 2021 450 502 inscrits avec 54 pc de filles contre 441 027 candidats la session précédente d’où, un accroissement de 02,15 pc.

Au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), les inscrits à la session de 2021 sont au nombre de 301 357 dont 55,99 pc pc de filles. On note une régression par rapport à 2020 ou on avait enregistré 317 466 candidats inscrits soit une baisse de 05,07 pc (représentant 16 109 candidats en moins).

Aux examens de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP), Brevet d’études professionnelles (BEP) et Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), il y a 17770 inscrits à cette session (avec 37,95 pc filles et 62,05 pc de garçons) contre 15 409 la session précédente. On note donc un accroissement de 15,31 pc par rapport à la session précédente.

Les candidats qui se présentent au BEP sont au nombre 10762 (soit 60,56 pc) contre 7008 (Soit 39,44 pc) au CAP.

Cette année encore, ces examens scolaires se dérouleront dans un contexte de crise sécuritaire liée aux attaques terroristes et de crise sanitaire liée à la pandémie de la covid-19, a déclaré le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro, dans un communiqué.

Pour cette session, un nouveau logiciel « Système Intégré de Gestion des Examens et Concours, (SIGEC) » sera déployé sur 4 sites pilotes (les régions du Centre, de la Boucle du Mouhoun, du Centre Nord, et des Cascades). Cette nouvelle application prend en charge tout le processus allant des inscriptions jusqu’à la délivrance des diplômes.

L’enveloppe financière allouée par le Budget de l’Etat aux examens de la session de 2021 s’élève à 16 826 673 000 F CFA avec un montant de 15 778 947 000 FCFA transféré directement aux directions régionales et provinciales et un montant de 1 047 726 000 FCFA à la Direction générale des examens et concours.

 "J’ai une pensée particulière pour tous les élèves déplacés et pour tous ceux qui, malgré les conditions sécuritaires et climatiques difficiles, bravent les menaces et les intempéries pour permettre à l’école burkinabè d’être résiliente et performante", a dit M. Ouaro.

-0- PANA TNDD/JSG/SOC 21juin2021