Agence Panafricaine d'information

Congo : Le parlement congolais proroge pour la 11ème fois l’état d’urgence sanitaire

Brazzaville, Congo (PANA) - L’Assemblée nationale et le Sénat ont prorogé à l’unanimité à Brazzaville, pour la 11ème fois consécutive, l’état d’urgence sanitaire dans le cadre de la pandémie du coronavirus, a annoncé, lundi, la radio publique.

 

Lors des deux séances plénières spéciales des deux Chambres du parlement, le ministre congolais de la Justice et des Droits humains et de la Promotion des peuples autochtones, Ange Aimé Wilfrid Bininga, a déclaré que la prorogation de l’état d’urgence sanitaire permettra, une fois de plus, au gouvernement de poursuivre le maintien des mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus au Congo.

 

Pour lui, la pandémie de coronavirus n’a pas encore totalement disparu. Mais, la situation demeure maîtrisée en dépit de quelques signaux d’alerte observés au cours des deux dernières semaines à Pointe-Noire et au Nord du pays.

 

‘’ Le gouvernement a toujours cette volonté de gérer au mieux la pandémie du coronavirus pour le bien être de la population. C’est ce qui explique le recours au parlement, comme l’indique la loi fondamentale, pour obtenir son aval ‘’, a dit Ange Aimé Wilfrid Bininga.

 

Les deux Chambres ont adopté à l’unanimité l’avant projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour une période de 20 jours, à compter du 7 novembre 2020, adopté par le conseil des ministres du 5 novembre.

 

Selon l’évolution récente de l’épidémie, au cours du mois d'octobre 2020, les cinq principaux laboratoires du pays ont réalisé le plus grand nombre de tests depuis l’apparition de la pandémie au Congo (plus de 15.000). Le mois écoulé affiche le plus faible taux de positivité, soit 3,17%.

 

Les chiffres disponibles confirment la décrue amorcée au mois d’août dernier, après le pic atteint en juillet 2020. La montée en puissance dans notre pays aura duré quatre mois, a annoncé le porte-parole de la coordination nationale de riposte contre la COVID-19, Thierry Moungalla, qui s'est déclaré satisfait du nombre croissant des personnes guéries.

 

Plus de 2/3 de personnes contaminées sont des garçons et les hommes avec 3800 cas contre 1518 femmes. Brazzaville demeure le principal foyer de contamination (3402 cas positifs cumulés, soit 63,6% du pays. Pointe-Noire est le deuxième foyer de contamination avec 1485 cas positifs. Ces deux grandes villes du pays comptent en leur sein un plus de 91% des personnes ayant été contaminées.

 

Par ailleurs, la coordination nationale s’est inquiétée de la circulation de la maladie dans quelques établissements scolaires. Les tests-témoin, réalisés en fin du mois d’octobre à Pointe-Noire, ont fait apparaitre 14 cas de contamination parmi 312 élèves testés, soit un taux de positivité de 4,5%.  

 

Selon le bilan épidémiologique établi par la coordination nationale de riposte contre la coronavirus, le Congo compte 5348 cas confirmés au coronavirus dont 4981 guéris et 92 décès.

-0- PANA MB/IS 09nov2020