Agence Panafricaine d'information

Amnesty international dénonce l’interdiction de manifester instaurée par les autorités ivoiriennes


Paris, France (PANA) - Amnesty international estime que l’interdiction de manifester jusqu'au 15 septembre annoncée le 19 août dernier par les autorités ivoiriennes, est contraire au droit de réunion pacifique garanti par les normes internationales relatives aux droits humains et a appelé à la libération de toutes les personnes arrêtées au cours des manifestations
Connectez-vous si vous êtes abonné. Sinon abonnez-vous...
E-mail :
Mot de passe: