Italie : Les agences de l'ONU à Rome vont célébrer la Journée internationale de la femme

Rome, Italie (PANA) - Le rôle des Technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'autonomisation économique des femmes rurales, leurs voix et leur statut, seront au centre des discussions du Fonds international de développement agricole (FIDA), le 8 mars.

Le FIDA, avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), soulignera le rôle que peuvent jouer les innovations dans les TIC pour élargir les opportunités des femmes rurales dans les chaînes de valeurs et le développement des entreprises, tout en augmentant leur accès à l'éducation et à la formation.

Un communiqué publié mercredi a indiqué que beaucoup de femmes, particulièrement les jeunes femmes rurales, n'ont pas accès aux ressources productives telles que la terre, le crédit et la technologie.

Les femmes sont à la traîne en ce qui concerne leur accès aux TIC, avec seulement 41% des femmes dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire possédant des téléphones portables, contre 46% des hommes. Près des deux tiers des femmes vivant dans les sous-régions de l'Asie du Sud et de l'Asie de l'Est et du Pacifique ne possèdent pas de téléphone portable.

Les femmes rurales manquent régulièrement d'accès aux soins de santé, à l'éducation, au travail décent et à la protection sociale. En conséquence, elles sont plus susceptibles d'être pauvres et elles sont vulnérables aux chocs économiques et climatiques, selon le communiqué.

"Les TIC peuvent contribuer grandement à stimuler les opportunités économiques pour les femmes rurales. Les téléphones mobiles et les smartphones, par exemple, donnent accès à des informations en temps réel sur les prix dans différents marchés et permettent des choix plus éclairés sur où et quand acheter et vendre. Des études indiquent que lorsque les femmes gagnent de l'argent, elles sont plus susceptibles que les hommes de le dépenser pour la nourriture de leurs familles et pour l'éducation de leurs enfants », souligne-t-il.

Le communiqué indique que Gilbert F. Houngbo, Président du FIDA, ouvrira l'événement le 8 mars, en soulignant comment l'autonomisation des femmes et une plus grande égalité sont inséparables de la réalisation du développement durable.

"Au FIDA, nous avons vu comment les Technologies de l'information et de la communication peuvent être de puissants catalyseurs pour l'autonomisation politique et sociale des femmes et la promotion de l'égalité des sexes si elles sont bien conçues, accessibles et utilisables".

Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a déclaré : "La montée mondiale de l'information a profondément affecté les femmes rurales dans les pays pauvres, qui se retrouvent souvent du mauvais côté de la fracture numérique ; cela parce qu'elles vivent dans les pays en développement, parce qu'elles sont des femmes rurales.

"Si les intérêts et les besoins des femmes et des filles rurales sont pris en compte, il existe un potentiel important pour les Technologies de l'information et de la communication pour favoriser l'égalité des sexes et l'amélioration des moyens de subsistance ruraux".

David Beasley, Directeur exécutif du PAM, a déclaré: «La technologie numérique peut transformer des vies si nous la mettons entre les mains des personnes qui en ont besoin, et c'est pourquoi nous travaillons dur chaque jour pour améliorer l'accès pour les femmes rurales. Et chaque fois qu'une de ces agricultrices utilise une application du PAM pour vendre ses récoltes, la prospérité de sa famille et de sa communauté s'améliore et nous faisons un pas de plus vers l'équité entre les sexes".

L'événement comprendra des sessions interactives axées sur le partage des connaissances et des expériences sur la façon dont les outils et technologies innovants peuvent contribuer à l'autonomisation des femmes et des filles.

Le communiqué indique que Danielle Nierenberg, présidente de Food Tank et conférencière d'honneur, soulignera comment les femmes rurales peuvent surmonter les schémas d'exclusion et participer activement à l'économie en utilisant les TIC. En outre, l'événement sera l'occasion de discuter des politiques et des cadres juridiques habilitants qui peuvent faciliter l'accès aux TIC et leur bon usage dans le développement rural.

Au Mozambique et en Tanzanie, par exemple, le FIDA appuie un projet d'éducation financière et de formation aux outils technologiques à l'intention des groupements d'agriculteurs - plus de 50% dirigés par des femmes - pour les aider à gérer les paiements électroniques au lieu du cash. Ce faisant, ces paysans, non seulement pénètrent dans le secteur financier formel, mais deviennent mieux informés sur les prix du marché pour augmenter leurs profits et construire leurs économies. La FAO, à travers l'initiative Dimitra Clubs, stimule l'action collective et la participation des villageois au développement, en particulier dans les communautés reculées de la République démocratique du Congo et du Niger.

"En combinant les canaux traditionnels de communication et les TIC, et en collaborant avec les stations de radio communautaires, les clubs sont devenus de puissants agents de changement dans l'agriculture, mais aussi dans d'autres aspects de la société, sur des questions sensibles telles que la violence basée sur le sexe, le VIH/SIDA et le mariage précoce», a déclaré le communiqué.

La plate-forme de gestion numérique des bénéficiaires du PAM, SCOPE, avec 26 millions de bénéficiaires inscrits, aide à garantir que la bonne assistance est acheminée vers la bonne personne de la meilleure façon possible.

"Au Bangladesh, parmi les réfugiés du Myanmar, c'est la femme la plus âgée de chaque ménage qui reçoit une allocation mensuelle pour acheter du riz, des lentilles et des légumes auprès des détaillants sous contrat auprès du PAM. Cela permet de garder les femmes et les filles plus sûres et signifie qu'elles ont des charges plus légères à porter à la maison", a indiqué le communiqué.
-0- PANA MA/MTA/IS/IBA/SOC 07mars2018

07 مارس 2018 17:38:06




xhtml CSS