Incarcération de 4 personnes soupçonnées de trafic d'enfants

Ouagadougou- Burkina Faso (PANA) -- Quatre personnes de nationalité étrangère soupçonnées de trafic d'enfants ont été arrêtées au cours du mois d'avril et incarcérées à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), rapporte, samedi, le quotidien gouvernemental "Sidwaya".
Le journal a précisé que les services de sécurité burkinabé ont notamment appréhendé deux individus qui se disent originaires du Ghana et qui transitaient par le Burkina Faso avec neuf enfants âgés de 6 à 9 ans, sans passeport et carte d'identité.
Interrogés, ils auraient répondu qu'ils étaient en partance pour la Gambie où ils devaient remettre les enfants à leurs parents.
Mais en raison de leurs propos contradictoires et peu cohérents, ils ont été accusés de trafic d'enfants et leur dossier a été transmis à la justice, a indiqué "Sidwaya".

28 avril 2001 16:53:00




xhtml CSS