Inauguration du nouveau siège de l’UA samedi à Addis-Abeba

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – Le nouveau siège de l’Union africaine (UA), construit pour près de 200 millions de dollars par la Chine, sera inauguré samedi à Addis-Abeba en présence du président  du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), Jia Qinglin et des chefs d’Etat africains qui participent au 18ème sommet ordinaire de l’organisation panafricaine, a appris la PANA vendredi de source concordante.

Invité spécial du 18ème de l’UA, le président du CCPPC devait arriver vendredi dans la soirée dans la capitale éthiopienne sur laquelle flotte depuis quelques jours déjà les couleurs nationales de son pays.

Plusieurs chefs d’Etat africains, parmi lesquels le Sud-soudanais Salva Kir, le Soudanais Omar el-Béchir, le Sud-africain Jacob Zuma et le Kenyan Mwai Kibaki, sont déjà arrivés à Addis-Abeba pour le sommet de l’UA qui aura pour principal enjeu l'élection du président de la Commission de l'organisation panafricaine.

Deux  candidats, le président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping et l’ancien ministre sud-africain des Affaires étrangères N'Kosozana Dlamini-Zuma, briguent pour ce poste le suffrage des 54 pays membres de l’organisation panafricaine.

Le sommet, qui a pour thème principal «le renforcement du commerce intra-africain », écoutera par ailleurs le rapport du président du Congo, Denis Sasssou Ngesso, sur la participation de l’Afrique à la Conférence des Nations unies sur le développement durable, Rio+20, prévue en juin prochain.

De son côté, le président du Rwanda, Paul Kagamé, présentera un rapport sur le quatrième Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide organisée du 29 novembre au 1er décembre derniers en Corée du Sud.

Les travaux du sommet porteront ensuite sur le rapport du président sierra-léonais, également président du «Comité de dix»  sur la réforme des Nations unies, sur l’affaire Hissène Habré et sur la transformation de la Commission de l’Union africaine en Autorité de l’Union africaine.

A l’issue de leurs travaux, les chefs d’Etat et de gouvernement adopteront des décisions et des recommandations.

Ils procéderont également au choix du pays qui abritera le 19ème sommet ordinaire de l'UA, une rencontre prévue dans six mois.
-0- PANA SEI/AAS/IBA  27jan2012

27 janvier 2012 15:31:44




xhtml CSS