Important engagement de la COI et des îles de l'Afrique en faveur de la nutrition

Port-Louis, Maurice (PANA) - La Commission de l'Océan indien (COI) et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) organisent conjointement du 31 mai au 2 juin à Maurice un atelier sur le thème "Renforcer la capacité en nutrition et initier la mise en œuvre du programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle" des pays de la sous-région de la COI et des îles du Cap-Vert et Sao Tomé-et-Principe.

Dans un communique diffusé à Maurice, ce mardi, la FAO a déclaré que les pays insulaires de l'Afrique ont le potentiel de mettre fin à toutes les formes de malnutrition si les politiques sur la sécurité alimentaire et la nutrition pouvaient être traduites dans les cadres de mise en œuvre basée sur les résultats avec des mécanismes de redevabilité pour surveiller l'impact et l'allocation des ressources suffisantes pour conduire les réalisations.

La COI et les partenaires, avec l'appui de la FAO, ont développé la Stratégie régionale pour la sécurité alimentaire et la nutrition (PRESAN) pour améliorer durablement la qualité et la disponibilité alimentaire dans la sous-région.

Le troisième pilier de la stratégie axée sur la nutrition vise à diversifier les systèmes alimentaires, fortifier les aliments de base en micronutriments et lancer des programmes d'éducation nutritionnelle efficaces. Le but étant de freiner cycle générationnel de la pauvreté et de la malnutrition et de faire progresser le développement socio-économique, a indiqué le communiqué.

Dans ce cadre, chaque pays bénéficiera d’un appui afin d'élaborer des politiques de nutrition indépendants avec des cadres de mise en œuvre multisectoriel.
Le secrétaire-général de la COI, Jean Claude de L’Estrac, a déclaré que "tout en restant un projet régional authentique, PRESAN fait partie du programme détaillé du NEPAD pour le développement de l'agriculture en Afrique.

"Le PRESAN entend être le catalyseur des attentes et des besoins remontant du terrain. Cet atelier contribuera à la prise de conscience de l'importance de cette question stratégique qu’est la nutrition", a-t-il dit.
Pour sa part, Mme Isatou Jallow, chargée de la nutrition et conseillère en partenariats du NEPAD, a déclaré que l'engagement politique, la considération de l’aspect triple de la malnutrition et de la dimension multisectorielle de la nutrition sont des conditions essentielles pour encourager toutes les parties prenantes à participer à l'amélioration de la nutrition.

Selon elle, le NEPAD continuera à soutenir la sécurité alimentaire et la nutrition pour les pays africains.
Cet atelier réunit des participants des secteurs pertinents des Petits Etats insulaires en développement (PIED) en Afrique, dont Madagascar, Comores, Maurice, Seychelles, La Réunion, Cap-Vert et Sao Tomé-et-Principe. Ils sont composés de spécialistes de la nutrition, des techniciens gouvernementaux et des chercheurs dans les domaines de la santé publique, l'agriculture, l'élevage, la pêche, l'éducation, la surveillance des aliments et de la nutrition, le commerce, la sécurité alimentaire, l'environnement, la planification, la gestion durable, la finance, l'industrie alimentaire, le développement rural, agro-business et de la communication.
-0- PANA NA/TBM SOC  31mai2016

31 mai 2016 18:27:24




xhtml CSS