Ibrahim Iban salue les efforts de la Libye pour la relance de la CEN-SAD

Tripoli, Libye (PANA) - Le Secrétaire général par intérim de l'Organisation des pays sahélo-sahariens (CEN-SAD), le Nigérien Ibrahim Ibani, a salué les efforts déployés par la Libye pour la relance des activités de cette organisation régionale.

M. Ibani, qui recevait les lettres de créance au siège de l'organisation à Tripoli des ambassadeurs d'Egypte, du Soudan et de Tunisie comme représentants permanents de leurs pays auprès du Secrétariat général, a affirmé que la Libye a depuis le début fait montre de son intérêt pour l'organisation CEN-SAD au motif que celle est capable d'assurer le développement, la sécurité et la paix dans l'espace sahélo-saharien.

Il a ajouté que la Libye s'est affirmée comme le pays leader de l'organisation et dispose d'une vision pertinente pour la relance de cette structure régionale.

Il a en outre indiqué que la CEN-SAD n'est pas une propriété d'un Etat, mais qu’elle appartient à tous les pays membres.

La CEN-SAD, dont le Secrétariat général est abrité par la Libye, a connu une certaine léthargie durant l'insurrection populaire qui a fait tomber le régime de Kadhafi en 2011.

Mais les autorités libyennes actuelles ont réaffirmé leur attachement à l'organisation en ce sens qu’elle représente un prolongement africain et un outil appelé à participer avec force dans la réalisation du développement, de la stabilité et de la sécurité des pays du continent, loin des politiques d'intervention dans les affaires des autres comme le faisait l'ancien régime.

Créée en 1998, la CEN-SAD se propose d'instaurer une union économique globale selon une stratégie dont l'exécution sera assurée par un plan de développement intégré et en parfaite cohésion avec les plans nationaux de développement des pays membres.

Ce plan comprend des investissements dans les domaines agricole, industriel, social, culturel et énergétique.

L'organisation dispose de deux organismes spécialisés que sont la Banque sahélo-saharienne pour le commerce et le développement et le Conseil économique, culturel et social, signale-t-on.
-0- PANA AD/IN/AAS/IBA  06fev2013

06 february 2013 09:37:23




xhtml CSS