Zambie: l'Église catholique zambienne préoccupée par la décadence morale chez les adolescents

Lusaka, Zambie (PANA) - L'Eglise catholique de Zambie a exprimé sa préoccupation quant à la décadence morale qui a englouti certains adolescents filles et garçons suite au récent rapport de jeunes impliqués dans des activités immorales d'orgies sexuelles et d'abus d'alcool dans la capitale zambienne, Lusaka et la capitale du tourisme, Livingstone.

L'Eglise a déclaré que si ce développement n'est pas totalement réduit et vaincu, il va exploser et laisser tout le monde déconcerté quant au genre de familles que ces enfants vont élever à l'avenir et, par conséquent, le genre de nation que la Zambie deviendra.

Dans un communiqué publié, mardi, par la Conférence des évêques catholiques de Zambie (ZCCB), l'Eglise a déclaré que les parents ne devraient pas être en défensive pour tenter de protéger leurs enfants, mais être prêts à laisser leurs enfants être dirigés dans le bon sens et être aidés dans la formation morale de leurs enfants.

«Les jeunes s'impliquant dans le sexe avant mariage comme cela a été signalé, devraient inquiéter tous et nous tous devons être impliqués, prendre des mesures et lutter contre ce fléau, car cela accélérera la propagation des Infections sexuellement transmissibles ou du VIH/Sida et la dégradation morale en Zambie.

«Nous en tant qu'Eglise, avons toujours insisté sur le fait que la responsabilité de l'enseignement et de la discipline des enfants incombe directement aux parents et aux familles immédiates. Nous sommes d'accord avec le pape François lorsqu'il déclare : «Il est judicieux de frapper les enfants pour les discipliner tant que leur dignité est maintenue» (Audience générale, 2015) », a déclaré le communiqué, invitant les parents à prendre cette tâche au sérieux.

Les évêques catholiques ont demandé aux parents de surveiller les mouvements de leurs enfants et de prendre de la discipline, affirmant que le fardeau de discipliner un enfant ne devrait pas être laissé à la main des servantes ou des enseignants à l'école.

"Les enfants qui ont été capturés dans ces groupes de sexe ne devraient pas être laissés sans être conseillés sur les dangers de ces actes et la façon dont le pays de Zambie dépend d'eux pour son avenir", a déclaré le communiqué.
-0- PANA MM/VAO/MTA/IS/IBA 05sept2017

05 septembre 2017 16:29:25




xhtml CSS