YJ Choi appelle au respect de la volonté du peuple pour sortir de la crise en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le représentant du secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, Young-Jin Choi, a estimé mardi que pour sortir de la crise post-électorale qui secoue ce pays depuis deux mois, il faut l'acceptation de la volonté du peuple telle qu’elle a été exprimée lors de la présidentielle du 28 novembre, remportée selon l'ONU par Alassane Ouattara, alors que le chef de l'Etat sortant, Laurent Gbagbo, se maintient toujours au pouvoir.

Dans une interview diffusée ce mardi par ONUCI-Fm, la radio de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire, M. Choi a insisté sur le fait qu'il n'y ait pas d'autre voie pour sortir de l'impasse post-électorale, si ce n'est le respect de la volonté du peuple.

"Il n’y a pas d’autre voie", a martelé M. Choi.

Pour le responsable onusien, il faut que la communauté internationale travaille pour que cette volonté qui a été exprimée soit respectée et que le panel de chefs d'Etat mis en place vendredi par l'Union africaine pour résoudre la crise trouve une solution sur la base de l’acceptation des résultats de l’élection du 28 novembre, consacrant l'élection de Alassane Ouattara.

Le panel que dirige le président burkinabé Blaise Compaoré a un mois pour trouver une solution "contraignante" pour les deux protagonistes, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, qui se disputent le fauteuil présidentiel.

-0- PANA BAL/TBM/SOC 01février2011

01 février 2011 21:29:48




xhtml CSS