Xvème sommet de la Francophonie : plaidoyer pour un accès égal aux responsabilités féminines universitaires

Dakar, Sénégal (PANA) - Dans le souci de favoriser l'égalité à l'accès aux responsabilités féminines dans le milieu universitaire, les femmes universitaires francophones ont mandaté l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à porter quelques recommandations aux chefs d'Etat et de gouvernement de la Francophonie, lors du 15ème sommet de l'organisation prévu les 29 et 30 novembre prochain à Dakar.

Dans un communiqué transmis ce lundi à la PANA, les femmes universitaires à travers l'AUF, recommandent aux chefs d'Etat et de gouvernement de former les responsables politiques et les cadres de la Fonction publique à l'égalité femme-homme, doter les ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'une direction sur l'égalité
femme-homme et de mettre en place un observatoire de l'égalité femme-homme au sein de chaque université francophone.

Sur les violences faites aux femmes et aux filles, elles ont souligné l'importance de la création d'un bureau de lutte contre le harcèlement sexuel, la prévention et la sanction de tous les cas de harcèlement sexuel, pour rendre obligatoires la prévention et la lutte contre le sexisme et les violences sexuelles au sein des universités.

Rappelant les multiples défis auxquels les femmes sont confrontées, les femmes universitaires ont également appelé les chefs d'Etat et de gouvernement à soutenir financièrement la sensibilisation à l'égalité femme-homme dans toutes les disciplines par la mise en place de modules de formation et les travaux de recherche pour produire des données scientifiques sur la situation des femmes dans l'enseignement supérieur et la recherche.

Selon le communiqué, d'autres recommandations ont été également émises à l'adresse de l'AUF afin qu'elle puisse consolider et renforcer le réseau francophone des femmes responsables dans l'enseignement supérieur et la recherche.

A cet effet, elles ont proposé entre autres, la création d'un prix pour les meilleurs travaux pour les femmes scientifiques, d'un label ''égalité'' pour les universités, d'une revue scientifique de haut niveau et de référence dans l'espace francophone, et l'introduction d'un article sur l'égalité femme-homme dans la charte d'adhésion à l'Agence.

Le communiqué indique que ces décisions ont été prises à la fin d'un colloque international portant sur la question du pouvoir des femmes universitaires francophones organisé par l'AUF et l'Etat du Sénégal.

L'AUF, rappelle-t-on, est une association mondiale d’universités francophones qui a pour objet de faire le lien entre les universités de langue française.

-0- PANA KAN/TBM/SOC 17Nov2014








17 novembre 2014 19:31:59




xhtml CSS