Wade pour un code des investissements applicable en Afrique

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le président sénégalais Abdoulaye Wade a suggéré à l'Union africaine de négocier un code des investissements qui serait applicable dans tout le continent africain et auquel personne ne devra déroger, en vue d'éviter la concurrence sur le continent.
M.
Wade qui a fait cette suggestion jeudi à Dakar à l'ouverture de la première Conférence des intellectuels d'Afrique et de la Diaspora, est parti du constat que les mines d'Afrique ont été cédées "dans des conditions désastreuses", se demandant même quels profits les pays qui avaient des mines en ont tirés.
Au rythme où les mines africaines sont exploitées, Me Wade estime qu'elles seront bientôt vidées et qu'il n'y restera que des trous.
S'adressant à l'assistance, il a déclaré: "lorsque le pétrole sera épuisé, comment allez-vous construire l'Afrique?" "Le pétrole est épuisable, les mines sont épuisables.
Faites des recherches et regardez ce que sont devenues les mines, ce que sont devenues les recherches pétrolières", a-t-il encore dit, ajoutant, pour ce qui est du pétrole, que "le partage est inégal".
Selon le président sénégalais, cet appui qu'il demande à l'UA de négocier un code des investissements est la seule manière d'aider les dirigeants "parce que, a-t-il expliqué, nous sommes faibles, nous subissons des pressions financières, des pressions politiques, des menaces de toutes sortes".
Invitant les partenaires de l'Afrique à un jeu honnête, il a demandé à l'Afrique de refuser un jeu dans lequel elle est perdante dès le départ.
"Pour une Afrique renaissante et intégrée au 21-ème siècle, il n'y a que le chemin de la vérité qui compte", a-t-il constaté, soulignant que le temps presse et qu'il faut hâter le pas.

07 octobre 2004 18:14:00




xhtml CSS