Wade déplore le débat sur l'industrialisation au sommet de l'UA

Addis Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le président sénégalais Abdoulaye Wade, a déclaré au Sommet de l'Union africaine (UA)qui se tient actuellement à Addis Abeba, que le débat sur l'industrialisation était inutile.
"Je souhaiterais qu'on fasse un meilleur usage de notre temps plutôt que de discuter de "l'industrialisation de l'Afrique", a déclaré le président Wade aux journalistes, ajoutant que "le problème ne peut être résolu par de simples déclarations".
Selon lui, depuis la création de la Commission économique de l'Afrique (CEA), peu après l'indépendance des Etats africains, la question de l'industrialisation revient toujours dans les débats et "il existe des tonnes de documents sur cette question".
Le président Wade demande à ce que le dossier de l'industrialisation soit confié aux ministres et experts qui vont leur faire des propositions.
Sur la question du Soudan, le président Wade a révélé qu'il en a discuté avec le président Oumar El Bachir, jeudi matin.
"J'entretiens de bonnes relations avec les présidents El Bachir et Idriss Deby.
J'ai discuté avec eux sur la situation du Darfour et leur frontière commune", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il y a des sujets beaucoup plus importants comme le Kenya et le Soudan sur lesquels le Sommet devrait se pencher".
On rappelle que l'agenda du Sommet qui s'est ouvert jeudi, est plus question de la stabilité du continent que de son développement.
Sur la question des Etats-Unis d'Afrique, le président Compaoré du Burkina Faso a confié à la PANA que l'Afrique est plurielle et que "plusieurs positions se sont dégagées sur la structure de l'Afrique", ajoutant que "nous aurons un consensus qui nous permettra d'accélérer l'intégration".

01 février 2008 18:47:00




xhtml CSS