Vive querelle entre l'ANC et Winnie Mandela sur la visite de Zuma à Mandela en avril

Le Cap, Afrique du Sud (PANA) - Une vive querelle a éclaté entre le Congrès national africain (ANC, au pouvoir) et une des membres les plus influentes de la famille de Nelson Mandela, Winnie Madikizela-Mandela, l'ancienne épouse du héros de la lutte anti-apartheid.

La querelle a débuté ce week-end quand l'ancienne présidente de la Ligue des femmes de l'ANC a qualifié de "manque d'égars" la visite du président Jacob Zuma à Mandela en avril dernier.

Le président Zuma et d'autres poids lourds du parti au pouvoir avaient été largement critiqués pour avoir posé pour les photographes aux côtés d'un Mandela malade.

"Je ne peux franchement pas mettre de mots sur la blessure ressentie par la famille. C'est l'une des choses les plus grossières que l'on puisse faire. C'était grossier, compromettant pour la famille, pour sa dignité et ça n'aurait jamais dû être fait", a commenté Winnie Mandela lors d'une interview télé.

Lundi, le porte-parole de l'ANC, Jackson Mthembu, a répliqué, en affirmant que le parti ignorait le mécontentement de la famille Mandela et que les commentaires de Winnie Mandela  étaient "regrettables".

"En tant que ANC, nous sommes en contact quotidien avec la famille de Mandela et les problèmes soulevés par Winnie Madikizela-Mandela ne l'ont été à aucune de ces occasions", a dit Mthembu.

Selon lui, c'est de la responsabilité du parti de démontrer un intérêt actif pour Mandela "qui reste notre leader et nôtre icône" et le parti continuera à prier pour cet homme surnommé affectueusement 'Madiba', qui reste dans un état critique, mais stable à la Medi-Clinic Heart Hospital de Pretoria.
-0- PANA CU/SEG/NFB/JSG/IBA  01juil2013

01 juillet 2013 10:17:12




xhtml CSS