Violences en Afrique du Sud : le président du Parlement ivoirien appelle à sauver l’honneur de Mandela

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, a appelé lundi, face aux violences xénophobes en Afrique en Sud, à "sauver l’honneur du noble combat de Mandela pour la dignité des Africains".

Dans une déclaration transmise à la PANA, le chef du Parlement ivoirien exprime la honte que ressentent tous les Africains avec le sang de l’étranger qui salit la terre sud-africaine.

"Quelle honte ne devons-nous pas ressentir aujourd’hui, lorsqu’on salit du sang de l’étranger noir la terre de Mandela", s’est-il écrié.

Pour lui, c’est Nelson Mandela qui réconcilia l’Afrique du Sud avec ses différentes couleurs sociales et qui offrit à notre continent la preuve épatante qu’aucune injustice ne peut indéfiniment prospérer lorsque les hommes de bonne volonté conspirent contre elle avec persévérance et lucidité.

"Sauvons l’honneur du noble combat de Mandela pour la dignité des Africains!", a clamé M. Soro.

Pour conclure, il a lancé un message d’espoir pour la cessation des violations des droits humains des Africains, afin que "rassemblés par la justice, la vérité et le pardon, nous nous consacrions tous à la seule chose qui en vaille vraiment la peine : la construction d’une Cité africaine bienveillante".

Les autorités sud-africaines ont annoncé dimanche, de poursuivre les auteurs des violences xénophobes qui ont fait au moins sept morts depuis début avril 2015.

-0- PANA BAL/IS/SOC 20avr2015

20 Abril 2015 18:38:14




xhtml CSS