Vingt journalistes à une session de sensibilisation de l'IPPF

Dakar, Sénégal (PANA) - La Fédération internationale pour le planning familial (IPPF) organise du 8 au 10 mars à Abidjan, en Côte d'Ivoire, une session de sensibilisation sur la santé sexuelle et la santé reproductive à l'intention de 20 professionnels des médias écrits, électroniques et en ligne.

D'après l'IPPF, la session vise à renforcer la compréhension des participants, venus de différents pays d'Afrique sub-saharienne, par rapport aux questions de santé sexuelle et santé reproductive.

Selon la fédération, les professionnels des médias ont été identifiés comme des acteurs-clé du fait de leur rôle en matière de diffusion de l'information, de sensibilisation et de leurs capacités de médiation entre les différents acteurs concernant la santé sexuelle et la santé reproductive mais aussi les droits liés à ces questions.  

L'IPPF, citant l'évaluation en septembre 2010 des efforts des pays d'Afrique sub-saharienne à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD),  a fait savoir que ces derniers rateront l'objectif de 2015, notamment liés aux objectifs de santé, à moins d'une tournure extraordinaire des événements.

Le Plan d'action de Maputo, fruit d'un partenariat entre l'IPPF Région Afrique, l'Union africaine (UA) et l'UNFPA, conçu comme un accélérateur des OMD 4, 5, 6, n'a pas atteint les résultats attendus.

Les chefs d'Etat et de gouvernement avaient, à cette fin, lors de leur réunion de 2007 à Addis-Abeba, en Ethiopie, convenu de d'étendre la mise en oeuvre du Plan d'action de 2010 à 2015 afin que cela coïncide avec la date butoir pour les OMD.

Suite à cette décision, les Etats membres de l'UA et leurs partenaires ont été invités à donner la priorité à la mise en oeuvre du Plan d'action de Maputo.

Pour sa part, l'IPPF Région Afrique a intensifié ses efforts de sensibilisation envers les acteurs-clé tels que les Communautés économiques régionales (CER), le Parlement panafricain (PAP), les gouvernements et parlements nationaux, les agences de financement (UE, G8, G20, etc.) pour une mobilisation forte autour de la promotion des objectifs du Plan d'action de Maputo.

La session de sensibilisation d'Abidjan s'inscrit dans le cadre de ces efforts et vise à améliorer les connaissances des journalistes relatives au rôle des questions de santé reproductive et de santé sexuelle dans le développement du continent africain.
-0- PANA SSB/SEG/NFB/AAS/IBA  05mars2012

05 mars 2012 16:24:54




xhtml CSS