Vers une cartographie de la diaspora mauritanienne

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le gouvernement mauritanien va faire établir une cartographie de la diaspora éparpillée aux quatre coins du monde, grâce à l’expertise de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM), a appris mardi la PANA de sources officielles.

Ce travail se fait dans le cadre d’un projet financé par le Fonds de l’OIM pour le Développement, à hauteur de 100.000 dollars américains, dont la durée d’exécution est étalée sur une période de 16 mois.

Il vise "à collecter des données fiables et détaillées sur les membres de la diaspora mauritanienne. Celles-ci seront utilisées par le gouvernement afin de mieux comprendre la diaspora, sa démographie, son profil, sa volonté d’investissement en Mauritanie.
Cataloguer les Mauritaniens vivant à l’étranger aidera aussi à développer des mesures afin  de les mobiliser en cas de besoin", explique un document de l’OIM.

Ce projet est appelé à corriger une énorme lacune se traduisant par le fait qu’au niveau des différents services gouvernementaux, "les informations présentement disponibles sur la diaspora sont dispersées sur plusieurs bases de données, incomplètes pour la majorité et ne permettant pas aux autorités d’interagir efficacement avec les Mauritaniens vivant à l’étranger".

A la différence des pays voisins  de l’Afrique subsaharienne et du Maghreb (Sénégal, Mali, Maroc, Algérie) la Mauritanie ne dispose pas encore de données chiffrées sur les fonds transférés au pays par la diaspora.

Au Sénégal voisin, signale-t-on, les fonds transférés annuellement par la diaspora se chiffrent  à 1.000 milliards de francs CFA.

Ce travail devrait permettre de développer des systèmes efficaces pour aider le gouvernement à identifier et à interagir avec les membres de la diaspora, avec l’objectif de faciliter ses projets d’investissements au pays.
-0- PANA SAS/JSG/IBA 24mai2016
  
    
  

24 may 2016 11:39:19




xhtml CSS