Vers un retrait du Soudan de la liste des Etats parrains du terrorisme

New York, Etats-Unis (PANA) - Les Etats-Unis ont initié le processus visant à retirer le Soudan de la liste des Etats parrains du terrorisme, la première étape consistant à réexaminer cette désignation, a déclaré le Département d'Etat dans un communiqué.

Cette décision est une retombée de l'organisation réussie du référendum au Sud-Soudan par le gouvernement soudanais, selon le communiqué.

Le Département d'Etat précise toutefois que ce retrait "aura lieu si le Soudan remplit tous les critères expliqués clairement par la loi américaine, notamment ne pas soutenir le terrorisme international durant les six mois précédant, donner l'assurance de ne pas soutenir de tels actes dans le futur et mettre en oeuvre la totalité de l'Accord de paix global (CPA) de 2005, y compris parvenir à une solution politique sur Abyei et les dispositions post-référendum".

Les Etats-Unis ont invité les dirigeants du Nord et du Sud à continuer à travailler ensemble pour la mise en application totale du CPA et les ont exhortés à travailler de façon opportune à un accord sur les dispositions post-référendum qui détermineront leur avenir et aboutiront à des relations mutuellement bénéfiques.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont félicité le gouvernement du Soudan pour l'annonce des résultats du référendum au Sud-Soudan, qui ont montré que le Sud a voté massivement pour la séparation.

Le résultat a été également officiellement reconnu par le gouvernement du Soudan.

"Nous félicitons les dirigeants du Nord et du Sud pour avoir facilité la tenue d'un vote pacifique et ordonné et maintenant que le peuple du Sud-Soudan a fait cette déclaration convaincante, nous saluons le gouvernement du Soudan pour en avoir accepté l'issue", poursuit le communiqué.

"Nous espérons travailler avec les leaders du Sud qui entament un travail immense pour préparer l'indépendance en juillet et assurer la création de deux Etats viables vivant côte à côte et dans la paix.

"Le gouvernement du Sud-Soudan doit lancer un processus de gouvernance inclusif et prendre des mesures pour améliorer la Bonne gouvernance et la prestation des services, mais aussi adopter des dispositions sécuritaires et économiques à long terme avec le Nord", conclut le communiqué.
-0- PANA PR/SEG/NFB/JSG/IBA 08fev2011

08 Fevereiro 2011 11:08:27




xhtml CSS