Vers un nouveau programme de financement entre le Sénégal et la BADEA

Dakar- Sénégal (PANA) -- La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) mène actuellement des discussions avec le gouvernement sénégalais pour élaborer un programme de financement de projets sociaux à l'horizon 2008-2009, a révélé ce vendredi, le directeur général de l'institution, Abdelaziz Khelef, au sortir d'une audience avec le Premier ministre sénégalais, Cheikh Haguibou Soumaré.
Selon M.
Khelef, qui a précisé que la sélection des projets est en cours, la BADEA va financer des projets dans les domaines prioritaires du développement au Sénégal, notamment l'agriculture, le développement rural et les infrastructures routières.
Le directeur général de la BADEA a indiqué que la banque va maintenir son niveau d'intervention au Sénégal pour les deux ans à venir, à hauteur de 14 à 15 millions de dollars par an.
Evoquant sa rencontre avec Cheikh Haguibou Soumaré, il a confié que la coopération bilatérale entre la BADEA et le Sénégal a été "très positivement" appréciée par les deux parties, qui ont souhaité la renforcer davantage.
Arrivé mercredi dans la capitale sénégalaise pour une visite officielle, le directeur général de la BADEA s'était rendu jeudi matin au nord du Sénégal, dans la région de Matam à environ 500km de Dakar, pour visiter un périmètre agricole de 770ha financé par son institution pour un montant global de 6,7 millions de dollars.
Il avait été ensuite reçu en audience, successivement dans l'après- midi par le ministre sénégalais de l'Hydraulique, Adama Sarr, et celui des Finances, Abdoulaye Diop.
La BADEA, rappelle-t-on, a depuis 1975 financé 52 projets d'un montant global de 199,6 millions de dollars américains en faveur du Sénégal, en plus d'une annulation de dette estimée à 5,08 millions de dollars dans le cadre de l'Initiative Pays pauvres très endettés (PPTE).

16 novembre 2007 19:45:00




xhtml CSS