Vers le lancement d’une université commune entre le Congo et le Cameroun

Brazzaville, Congo (PANA) - Le Congo et le Cameroun ont mis en œuvre un projet commun de création de l'Université inter-États, dans le cadre de l'intégration sous-régionale en Afrique centrale, a appris jeudi la PANA, à Brazzaville, auprès du ministère congolais de l’Enseignement supérieur.

Conçue pour accueillir des étudiants camerounais et congolais dans les localités de Sangmélima (Cameroun) et Ouesso (Congo), cette Université inter-États Congo-Cameroun pourrait lancer ses activités à la prochaine rentrée académique (octobre-novembre), selon les autorités des deux pays.

Dans cette perspective, le ministre congolais de l'Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua et l'ambassadeur du Cameroun au Congo, Hamidou Komidor Njimoluh, ont examiné ensemble, le 4 août dernier, l'évolution du projet.

"Dans les jours à venir, les experts vont finaliser leur travail et présenter les documents au gouvernement, avant de se rendre au Cameroun. Cette université regroupera les étudiants des deux pays", a dit M. Itoua.

Selon la programmation des deux gouvernements, la ville congolaise d’Ouesso abritera les filières agro-foresteries, ainsi que celles dédiées aux sciences et à la technologie appliquée.
De son côté, Sangmélima, la ville voisine du Cameroun, va accueillir les filières dédiées à l'agriculture et aux Technologies de l'information et de la communication.

L'ambassadeur du Cameroun au Congo, qui a informé que le travail avançait à bon train au Cameroun, a, par ailleurs, indiqué que: "ce projet se réalise d'ici la fin de l'année académique, entre septembre-octobre, mais les commissions sont déjà en branle pour que cela soit quelque chose de très effectif".
-0- PANA MB/JSG/IBA 11août2016

11 août 2016 12:17:47




xhtml CSS