Vers l’élaboration d’un nouveau plan stratégique pour l’ADEA

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - L’Association pour le développement de l’Education en Afrique (ADEA) a lancé, jeudi, un appel d’offres pour l’élaboration de son nouveau plan stratégique à moyen terme 2018-2020 et de son modèle opérationnel dans la perspective d’impulser son repositionnement, sa viabilité et sa capacité financière.

Selon une note d’information, avec l’expiration en fin de cette année de son second plan stratégique à moyen terme 2013-2017, il a été reconnu la nécessité de rendre cohérentes les activités de l’ADEA pour qu’elles s’inscrivent dans les cadres de développements internationaux et africains post-2015, à travers la formulation d’une nouvelle stratégie.

Le nouveau plan stratégique définira les objectifs stratégiques qui guideront le fonctionnement de l’ADEA au cours de ces trois prochaines années (2018-2020). Il comprendra également des initiatives stratégiques à partir desquelles les principales activités programmatiques seront dérivées.

Les objectifs du plan stratégique sont de relier de manière intrinsèque les activités de l’ADEA aux agendas internationaux et africains post-2015 et aux résultats de la Triennale 2017 ; de définir clairement l’orientation que l’ADEA a l’intention de prendre pendant les trois prochaines années, en prenant en compte la nécessité d’adopter un nouveau modèle économique et d’établir explicitement le lien entre les priorités de l’ADEA et ses exigences budgétaires pendant les trois prochaines années.

Dans cette dynamique de changement, les objectifs sont aussi de fournir un instrument complet de mesure de la performance avec des cibles et des indicateurs pour mesurer régulièrement les progrès de l’ADEA vers la réalisation de ses objectifs stratégiques et d’élaborer une théorie du changement comme partie intégrante du nouveau plan stratégique.

Pour la mise en œuvre du plan stratégique, un nouveau modèle opérationnel sera élaboré qui tiendra également compte de la nécessité de diversifier les sources de financement de l'ADEA, en particulier en connaissance du rôle croissant des Pôles de qualité inter-pays (PQIP) et de l'importance d'accroître la contribution des pays africains, du secteur privé et d'autres parties prenantes.

L’objectif visé dans la reformulation du modèle de l’ADEA est la création d’une organisation réaliste, pragmatique et efficace pour répondre aux besoins présents et futurs des parties prenantes de l’Education, tout en étant un modèle de financement qui va tenir compte des réalités africaines.

Depuis sa création en 1998, ce nouveau plan stratégique de l’ADEA devrait être la solution aux risques relevés sur sa durabilité dans le rapport de l’évaluation indépendante de 2016.

Depuis 2013, l’ADEA est confortée à la réduction du soutien financier fourni par un grand nombre de partenaires ou de donateurs traditionnels. Il s’ensuit qu’elle connaît des difficultés financières; une situation qui a posé une difficulté critique par rapport à sa durabilité et à la mise en œuvre efficace de son second plan stratégique à moyen terme (2013-2017).

Les offres techniques et financières des consultants devront être envoyées avant le 24 juillet prochain.
-0- PANA BAL/IS/IBA 13juillet2017

13 juillet 2017 13:33:25




xhtml CSS