Vers des récoltes impressionnantes des petits producteurs en Ouganda grâce aux investissements de l'ONU

New York, Etats-Unis (PANA) – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé que les petits producteurs en Ouganda ont réalisé des progrès impressionnants dans la récolte de céréales et en stockage grâce au soutien du PAM qui vise à améliorer leurs pratiques culturales et leur accès aux marchés.

Un communiqué de l’ONU transmis à la PANA à New York cite M. Michael Dunford, le représentant par intérim du PAM en Ouganda, qui affirme que: "le PAM fournit l’information utile, les aptitudes et les instruments modernes à plus de 1.000 groupements d’agriculteurs pour leur permettre d’accéder aux marchés des grains de qualité".

L’appui à l’agriculture et aux marchés, a-t-il indiqué, fait partie des priorités en Ouganda, aide les initiatives des gouvernements pour améliorer les récoltes de céréales.

Le Dr. Dunford a, cependant, déclaré que le stockage et les pratiques de gestion réduisent la qualité des grains, ce qui bloque l’accès aux marchés formels.

"En construisant des entrepôts et érigeant des installations de stockage au niveau local, le PAM a amélioré la capacité de stockage en Ouganda de plus de 25.000 tonnes et contribué à stimuler le commerce", a-t-il ajouté.

Le communiqué a, également, souligné qu’en matière d’infrastructure, le PAM et les autres partenaires travaillent avec les producteurs pour améliorer les équipements de stockage et fournir des équipements modernes de transformation pour leur garantir l’accès aux marchés.

Le PAM a ensuite déclaré avoir formé plus de 16.000 producteurs dans 27 districts et également acheté 62.000 pièces d’équipements de stockage au profit des ménages en 2014.

Il indique que les producteurs ont commercialisé des céréales à des prix très compétitifs et l’année dernière par exemple, le PAM a acheté plus de 1.000 tonnes de nourriture d’une valeur de 17,5 millions de dollars américains auprès des petits producteurs et des commerçants de céréales à travers l’Ouganda.

Le PAM travaille avec des partenaires tels que National Agriculture Policy et les objectifs du Programme détaillé de développement de l'agriculture en Afrique (PPDAA).

Les Etats-Unis ont financé plus de 60% des investissements du PAM en Ouganda, au cours des six dernières années, grâce au soutien important de la Fondation Bill et Melinda Gates, de l’Allemagne, du Japon et du Fonds de maintien de la paix de l’ONU.

Depuis 2009, le PAM a investi plus de 32 millions de dollars américains en infrastructures et en formation pour venir en aide aux petits producteurs en Ouganda.
-0- PANA AA/SEG/ASA/IS/IBA 10juin2015

10 Junho 2015 16:38:37




xhtml CSS