Une radio privée fermée au Mali pour "incitation à la révolte et à la haine"

Bamako, Mali (PANA) - Le gouverneur du District de Bamako a ordonné, jeudi, la fermeture, jusqu'à nouvel ordre, de la radio privée Renouveau FM, pour "incitation à la révolte et à la haine", a appris la PANA de bonne source.

Cette radio très écoutée a été fermée suite à une émission animée mardi par l'activiste malien  Mohamed Youssouf Bathily dit "RasBath", à qui, il est reproché de tenir des propos tendant à inciter à la haine en cette période électorale.

Des organisations de médias maliens ont condamné cet acte qui vise à museler la presse et à torpiller la liberté d'expression, "chèrement acquise lors de la révolution du 26 mars 1991", qui a consacré l'avènement de la démocratie au Mali.

Chaque mardi, RasBath anime une émission dans laquelle, il critique les autorités qui se rendent coupables de corruption, la mauvaise gouvernance du pays dont il tient pour responsables le président Ibrahim Boubacar Kéita et sa famille et bien d'autres personnes.
-0- PANA GT/JSG/IBA 03août2018



03 أغسطس 2018 10:53:59




xhtml CSS