Une organisation zimbabwéenne récompensée par l'Unesco

Paris, France (PANA) - L'organisation zimbabwéenne « the Female Students Network Trust » est co-lauréate, avec la direction du service de l'éducation de la petite enfance du ministère de l'Education et de la Culture indonésien, de la première édition du Prix Unesco pour l'éducation des filles et des femmes, a annoncé mercredi l’agence onusienne à Paris.

« The Female Students Network Trust » est récompensée pour son projet concernant l'autonomisation des étudiantes grâce à un programme de développement du leadership et à un effort d'encadrement.

Cette initiative fait suite à une enquête qui a pris en compte les indicateurs, la prévalence et le taux de harcèlement sexuel dans le milieu scolaire, en particulier dans l'enseignement supérieur, a souligné l’Unesco.

L’organisation, qui élabore des politiques de sensibilisation et propose des conseils, une assistance juridique ainsi que des programmes de parrainage, a invité les autorités zimbabwéennes à améliorer l'environnement scolaire pour les filles et les femmes et à établir des politiques sur le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur.

« The Female Students Network Trust » recevra, comme sa collègue indonésienne, une récompense de 50 000 dollars au cours d'une cérémonie officielle qui aura lieu à Beijing (Chine) dans le cadre d'un séminaire international sur l'éducation des filles et des femmes prévu du 4 au 7 juin.

Le Prix Unesco pour l'éducation des filles et des femmes, le premier du genre et financé par le gouvernement chinois, a été créé en 2015 par le Conseil exécutif de l'Unesco pour récompenser les innovations et les contributions exceptionnelles d'individus, d'institutions et d'organisations en faveur de de l’éducation des filles et des femmes.
-0- PANA  BM/BEH SOC 25mai2016

25 mai 2016 17:57:04




xhtml CSS