Une nouvelle attaque armée dans l’Est du Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Des hommes armés ont attaqué le poste de contrôle de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de la ville de Fada, localité située à l’Est du Burkina Faso, dans la nuit de vendredi à samedi sans faire de victimes, a appris la PANA de sources sécuritaires et locales.

"L'attaque a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi vers 4h. Des individus armés ont tiré sur les installations de la police", a déclaré un élu local.

Une source sécuritaire a indiqué que l'attaque n'avait pas fait de victimes et que la situation était "maîtrisée".

Le Burkina Faso fait face à la montée du terrorisme sur son territoire depuis près de trois ans; les attaques se sont intensifiées ces dernières semaines dans l’Est du pays, faisant une vingtaine de morts.

Les assaillants, en plus des attaques ciblées, utilisent de plus en plus des engins explosifs improvisés sur les axes routiers.

Des postes forestiers, des résidences de préfets et une mairie ont été incendiés dans la nuit de jeudi à vendredi, dans deux attaques armées simultanées, dans des localités de l’Est du pays.

Le 5 septembre dernier, deux militaires burkinabè ont été tués et six autres blessés dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule dans cette même région de l’Est qui fait frontière avec le Niger et le Bénin, rappelle-t-on.

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, préside ce samedi, un Conseil supérieur de la Défense pour tenter de donner une réponse aux multiples attaques terroristes que subit le pays.
-0- PANA NDT/JSG/SOC 08sept2018


08 Setembro 2018 09:30:44




xhtml CSS