Une mission de la Francophonie pour faciliter le processus électoral en RD Congo

Bruxelles, Belgique (PANA) - Une mission politique et technique de l'Organisation internationale de la Francophonie était attendue en visite de travail du 9 au 12 novembre en RD Congo pour faciliter le processus électoral dans ce pays, selon un communiqué de l'OIF.

Conduite par l'ancien président de la Confédération suisse et Envoyé spécial de l'OIF pour la Région des Grands lacs, Pascal Couchepin, la mission a pour mandat de rencontrer les autorités nationales, les institutions chargées de la gestion des élections, les acteurs politiques et de la société civile, ainsi que les partenaires internationaux de l'OIF pour faire le point sur l'évolution du processus électoral et "préciser les domaines dans lesquels le soutien de l'OIF pourrait être renforcé", indique le communiqué.

L'évolution de la situation politique est quasi dans l'impasse en RDC, après plusieurs reports de la date du scrutin présidentiel par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), qui a finalement retenu le 22 décembre 2018, ce qui entraînera la fin effective du mandat du président Joseph Kabila en 2019 et que les partis de l'opposition qualifient de glissement de facto du mandat présidentiel.

On rappelle que l'Accord global et inclusif du 31 décembre 2016 avait décidé que l'élection présidentielle se tiendrait avant la fin de l'année 2017.

Les partis de l'opposition, menés par l'UDPS, sont contre cette énième manœuvre  et annoncent que le 31 décembre 2017, le président Joseph Kabila  perdra définitivement son mandat.

L'opposition espère un scénario du type burkinabé, lorsque le pays fut placé pour un an sous la direction d'un pouvoir de transition après le départ à l'étranger de l'ancien président Blaise Compaoré sous la pression de la foule.
-0- PANA AK/JSG/SOC 10nov2017

10 Novembro 2017 09:29:47




xhtml CSS