Une étude indépendante a montré que le nombre de passages en salle d’opération diminuait chez les patients présentant des plaies infectées lorsque la thérapie auxiliaire V.A.C. VeraFlo™ était utilisée

Tendance à la réduction de la durée d’hospitalisation comparé au traitement classique des plaies par pression négative
SAN ANTONIO--(BUSINESS WIRE/ ME NewsWire)--Kinetic Concepts, Inc. a annoncé aujourd’hui qu’une étude indépendante présentée au Symposium of Advanced Wound Care 2013 (Symposium 2013 sur le traitement de pointe des plaies - SAWC), congrès de printemps, qui a eu lieu à Denver, au Colorado, avait montré que le traitement auxiliaire V.A.C. VeraFlo™, qui utilise le système de traitement des plaies par pression négative V.A.C.Ulta™, avait démontré une baisse statistiquement significative (p<0,05) du nombre de passages en salle d’opération chez les patients dont les plaies infectées avaient nécessité une hospitalisation et un débridement chirurgical en série.1 L’étude, menée par des médecins du centre de cicatrisation des plaies de l’hôpital MedStar de Georgetown University, a également mis en évidence une tendance vers une réduction de la durée d’hospitalisation de deux à trois jours comparé à la thérapie V.A.C.® classique.
« Des données préliminaires sur la thérapie V.A.C.® avec instillation, utilisant la solution d’irrigation des plaies Prontosan® (B Braun Medical Inc.), suggèrent que son utilisation sur des plaies chroniques avait réduit de façon significative le nombre de passages en salle d’opération et le délai de fermeture définitive, tout en augmentant le pourcentage de fermeture de plaies », a confié le Dr Christopher E. Attinger, chef du service de cicatrisation des plaies de l’hôpital de Georgetown University de Washington. « Un essai multicentrique randomisé de comparaison des deux thérapies est actuellement en cours. »
L’étude rétrospective, historique avec cohortes témoins de 142 patients a évalué l’efficacité du traitement des plaies par pression négative (Negative Pressure Wound Therapy - NPWT) V.A.C.® par rapport au traitement des plaies par pression négative avec instillation (thérapie V.A.C. VeraFlo™ utilisant le système de traitement des plaies par pression négative V.A.C.Ulta™) dans le traitement auxiliaire des plaies infectées qui avaient nécessité une hospitalisation et un débridement chirurgical en série. La thérapie V.A.C. VeraFlo™ consistait en l’instillation avec la solution d’irrigation des plaies Prontosan® jusqu’à saturation visible de la mousse avec une durée de maintien de la pression soit de 6 minutes, soit de 20 minutes, suivi de 3 heures et demi ou 2 heures de traitement par pression négative continue (-125 mmHg), respectivement. La thérapie par pression négative standard était administrée à -125 mmHg en continu.
« Cette étude est la première à comparer la thérapie V.A.C. VeraFlo™ directement à la thérapie par pression négative standard, et nous ne sommes pas surpris d’apprendre que notre produit dernière génération, la thérapie V.A.C. VeraFlo™, avec instillation de Prontosan® , donne de meilleurs résultats que la thérapie V.A.C.®, qui est elle-même considérée comme la norme par excellence à l’heure actuelle en matière de traitement des plaies par pression négative », a indiqué Joe Woody, PDG de KCI. « Les résultats de Georgetown renforcent les résultats d’autres études cliniques de la thérapie avec instillation2,3 qui ont également mis en évidence une réduction de la durée d’hospitalisation et/ou du nombre d’interventions chirurgicales, ce qui ne peut être que bon signe pour les patients aussi bien que pour les prestataires de soins de santé. »
Pour de plus amples renseignements sur le système de thérapie V.A.C.Ulta™, consultez www.vaculta.com.
À propos de KCI
Kinetic Concepts, Inc. (KCI) est l’une des plus importantes sociétés internationales de technologie médicale axée sur la compréhension, la mise au point et la commercialisation de solutions de cicatrisation innovantes de haute technologie, destinées aux clients et patients de plus de 25 pays du monde. KCI, qui a son siège à San Antonio, au Texas, a pour mission de faire progresser la science de la cicatrisation et d’avoir un impact positif sur les soins aux patients, en mettant au point des innovations axées sur la clientèle, afin de répondre à l’évolution des besoins des professionnels de santé. Les technologies de pression négative exclusives de KCI ont révolutionné la façon dont les soignants traitent un grand nombre de types de plaies. Le système de thérapie V.A.C.® a été utilisé sur plus de 7 millions de plaies dans le monde. Un complément d’information sur KCI et ses produits est disponible sur www.KCI1.com.
Références
1. Powers KA, Kim PJ, Attinger CE, et al. Early Experience with Negative Pressure Wound Therapy with Instillation in Acutely Infected Wounds. (Premières expériences avec le traitement des plaies par pression négative avec instillation dans les plaies avec infections aiguës) Poster présenté au Symposium of Advanced Wound Care 2013 (Symposium 2013 sur le traitement de pointe des plaies - SAWC), congrès de printemps, qui a eu lieu du 1er au 5 mai 2013 à Denver, au Colorado.
2. Timmers MS, Graafland N, Bernards AT, Nelissen RG, van Dissel JT, Jukema GN. Negative pressure wound treatment with polyvinyl alcohol foam and polyhexanide antiseptic solution instillation in posttraumatic osteomyelitis. (Traitement des plaies par pression négative à l’aide de mousse d’alcool polyvinylique et instillation de solution antiseptique à base de polyhéxanide dans l’ostéomyélite post-traumatique) Wound Repair Regen 2009 1er mars ;17(2):278-86.
3. Gabriel A, Shores J., Heinrich C, et al. Negative pressure wound therapy with instillation: a pilot study describing a new method for treating infected wounds. (Traitement des plaies par pression négative avec instillation : une étude pilote décrivant une nouvelle méthode de traitement des plaies infectées) Int Wound J 2008 1er juin ; 5(3):399-413.
Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.
Source: ME NewsWire
Contacts
Communications d’entreprise KCI
Mike Barger, +1-210-255-6824
mike.barger@kci1.com



xhtml CSS