Une équipe des droits de l'homme de l'ONUCI à Korhogo

Abidjan- Côte d'Ivoire (PANA) -- Une équipe de la division des Droits de l'homme de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) séjourne depuis le 30 juin à Korhogo (634 km au nord d'Abidjan), en vue de vérifier les "allégations de graves violations des droits de l'homme" dans cette région, suite au combat ayant opposé les fractions de la rébellion les 20 et 21 juin dernier, a révélé un communiqué de l'ONUCI parvenu dimanche à la PANA.
Le communiqué précise que depuis le 2 juillet, ces fonctionnaires de l'ONUCI, ont été appuyés par des ressources supplémentaires tant en hommes qu'en équipements, octroyés par les Casques bleus et la police civile et par la force Licorne.
En attendant de publier les résultats de cette enquête, dans cette région occupée depuis le début de la crise ivoirienne par la rébellion, l'ONUCI entend poursuivre son travail "conformément à son mandat avec la pleine collaboration des autorités et des Forces nouvelles", écrit le texte.
On rappelle que les rumeurs persistantes faisaient état de l'existence d'un charnier à Korhogo, à l'issue des derniers affrontement entre les éléments de la rébellion, le mois dernier.
L'ONUCI avait exprimé sa préoccupation suite à cette rumeur et a diligenté cette enquête dans la zone de Korhogo.
Selon les responsables des Forces nouvelles, "la rumeur au sujet du charnier de Korhogo est une opération de dénigrement" orchestrée par leurs adversaires.

04 juillet 2004 17:09:00




xhtml CSS