Une élève accouche en pleine période d'examen

Khartoum- Soudan (PANA) -- Une élève soudanaise de 21 ans a récemment interrompu ses épreuves écrites de l'examen de fin d'études secondaires pour accoucher, dans un hôpital, d'un bébé de sexe masculin en bonne santé avant de retourner à l'école pour composer, a-t-on annoncé mardi de source officielle.
Mme Sai Kama James, de l'école Comboni de Khartoum, était entrée en travail alors qu'elle subissait son épreuve écrite de géographie.
Après avoir constaté qu'elle ne se sentait pas bien, les autres élèves ont appelé un professeur qui l'a conduite de toute urgence à l'hôpital où elle a donné naissance à son premier enfant.
Le professeur a déclaré qu'il a été surpris quand Sai lui a demandé de la ramener au centre d'examen pour qu'elle continue son épreuve.
L'enseignant n'a accepté de le faire qu'après avoir eu l'avis d'un médecin qui a assuré que Sai pourrait composer.
Les autorités de l'école ont accordé un délai supplémentaire à Sai pour qu'elle termine son épreuve.
A la fin, les surveillants ont récupéré sa copie d'examen et rendu compte au ministère de l'Education qui a approuvé leur décision.
Sai a ensuite passé les autres épreuves conformément au programme établi.
Son mari, Andrew Kwaj, lui apportait leur nouveau-né pour que la mère puisse, au besoin, lui donner le sein.
M.
Kwaj a déclaré qu'il était heureux de s'occuper du bébé pendant que sa femme passait ses examens.
"Ma femme est ambitieuse et elle veut terminer sa formation", a-t-il déclaré au quotidien el Esbou (La Semaine).
"Je l'encourage à poursuivre dans cette voie, car je veux avoir une femme instruite et cultivée", a-t-il ajouté.
Il a révèlé qu'avant les examens, c'est lui qui se chargeait de la plupart des travaux domestiques pour permettre à sa femme de disposer du temps nécessaire pour étudier.
"Elle portait mon enfant, et il était donc normal que je la décharge des travaux domestiques", a ajouté Kwaj.

02 mai 2001 20:30:00




xhtml CSS