Une délégation de l'OPEP va évaluer la crise alimentaire en Zambie

Lusaka- Zambie (PANA) – Le directeur du Fonds de l-'OPEP pour le développement international, Seyyid Abdulai, est arrivé lundi, en tant qu'hôte du Programme alimentaire mondial (PAM), en Zambie où il procèdera à l'évaluation des besoins humanitaires de ce pays.
Durant son séjour de deux jours, M.
Seyyid et le directeur régional du PAM pour l'Afrique australe, Mike Sackett, visiteront les projets nutritionnels et d'alimentation pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA à Lusaka, auxquels le Fonds de l'OPEP a fait un don de 1,8 million de dollars américains.
Avec cet argent, le PAM a pu acheter près de 2.
500 tonnes de maïs, d'huile végétale et de mélange maïs-soja qui ont déjà été distribués à des milliers de personnes vulnérables dont des enfants touchés par la pandémie du VIH/SIDA.
En tout, l'OPEP a apporté une contribution de 9,2 millions de dollars - le neuvième don le plus important offert pour les opérations régionales du PAM en Afrique australe - pour acheter des vivres pour des familles affamées du Lesotho (400.
000 dollars), du Malawi (2,1 millions de dollars), du Mozambique (400.
000 dollars), du Swaziland (200.
000 dollars), de Zambie (1,8 million de dollars) et du Zimbabwe (4,3 millions de dollars).
En juillet, le PAM a lancé un appel en faveur de 308 millions de dollars pour distribuer un demi-million de tonnes d'aide alimentaire à plus de six millions de personnes vulnérables - 480.
000 d'entre elles sont en Zambie - dans les six pays de la région d'Afrique australe.
Selon ses officiels, le PAM a encore besoin d'un montant de 246 millions de dollars.
Les douze mois de la première phase des opérations qui a expiré en fin juin ont permis d'apporter une aide à plus de 2,1 millions de personnes en Zambie et à 10,2 millions de victimes de la famine dans l'ensemble de la région.

25 août 2003 16:53:00




xhtml CSS