Une Personne vivant avec le VIH/SIDA juge satisfaisante la formule mauritanienne de prise en charge

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Fatimata Ball, Personne vivant avec le VIH/SIDA et impliquée dans le processus de prise en charge des malades (statut désigné sous le terme  anglais GIPA), estime que le traitement de la maladie en Mauritanie est satisfaisant.  

Dans une déclaration faite ce jeudi à la PANA, en marge d’une visite du directeur exécutif  d’ONUSIDA au Centre de traitement ambulatoire de Nouakchott, Mme Ball, qui parlait au nom d’un groupe de Personnes vivant avec le VIH/SIDA, affirme que: "toutes les personnes éligibles bénéficient du  traitement, y compris les étrangers", précisant que dans beaucoup de pays les étrangers malades du VIH/SIDA ne sont pas éligibles à la prise en charge.

Abordant la décentralisation de la prise en charge au-delà des trois villes d'accueil (Nouadhibou, Kiffa et Kaédi), Mme Ball plaide cependant en faveur "d’une plus grande décentralisation au profit d’autres localités de l’intérieur du pays,  ainsi que de la création d’un service des maladies infectieuses et  d'une ligne budgétaire de l’Etat  pour l’achat des  Antirétroviraux (ARV)".
-0- PANA SAS/SSB/IBA 20mars2014

20 mars 2014 15:10:17




xhtml CSS