Une ONG mauritanienne dénonce des violences policières contre ses militants

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Dans une déclaration publiée ce jeudi à Nouakchott, la capitale mauritanienne, l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), une ONG antiesclavagiste et de défense des droits humains, dénonce la répression contre une marche visant à dénoncer la hausse des prix, organisée mercredi après-midi dans la commune d’El Mina, dans la banlieue-sud de Nouakchott, qui a fait plusieurs blessés.

Le mouvement accuse notamment la Police "d’avoir usé d’une brutalité gratuite et d’une violence injustifiée contre des manifestants pacifiques, qui ont été tabassés, battus à l’aide de matraques, de gourdins, roués de coups de pieds…..avec un bilan de plusieurs blessés et 7 militants arrêtés et conduits vers une destination inconnue".

Le mouvement abolitionniste signale que l’objectif de la marche était de dénoncer "la situation intenable des ménages qui font face à une explosion des impôts, des  taxes et patentes imposées par les services de l’Etat, une  montée vertigineuse des prix des denrées de première nécessité et la chute inexorable de la valeur de la monnaie nationale, l’ouguiya ", qui anéantit le pouvoir d’achat.
-0- PANA SAS/JSG/IBA 08fev2018        

08 février 2018 11:20:15




xhtml CSS