Un tribunal sud-africain prive la FIFA de tous ses sponsors en Afrique du Sud

Johannesburg, Afrique du Sud (PANA) - Dans une première mondiale, la FIFA a été privée de toutes ses marques de commerce sud-africaines par un tribunal sud-africain qui a également ordonné à l'instance dirigeante du football mondial de produire les documents prouvant la corruption et les principaux pots-de-vins contre le gouvernement et la Fédération sud-africaine de football (SAFA).

La Haute Cour de North Gauteng a rendu une ordonnance de saisie en faveur de l'ex-PDG de SAFA, Leslie Sedibe, qui a été condamné par la FIFA pour comportement contraire à l'éthique, suite à une enquête de haut niveau sur trois rencontres amicales avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Leslie Sedibe, qui a déclaré que l’enquête de la FIFA était "un tribunal de kangourou", a lancé avec succès l’application de la décision de Justice exigeant que la FIFA revoie sa condamnation. La FIFA devra donc obtenir l'autorisation de M. Sedibe pour exercer ses activités en Afrique du Sud et a 30 jours pour faire appel.

L'Afrique du Sud a eu une relation heurtée avec la FIFA.

Après une campagne amèrement disputée pour accueillir la Coupe du monde de la FIFA 2006, remportée par l’Allemagne, la FIFA s’est rapidement mobilisée pour apaiser les deux finalistes après que l’Afrique du Sud  a menacé de prendre des mesures juridiques pour contester le résultat du vote.

La FIFA a alors annoncé que l'organisation de la Coupe du monde allait tourner entre les Confédérations de football, en commençant par l'Afrique.

Après une deuxième campagne couronnée de succès, l’Afrique du Sud a obtenu les droits d’accueillir la Coupe du monde en 2010.

L'événement a été un énorme succès, la FIFA engrangeant des profits énormes.
-0- PANA CU/MA/JSG/IBA 27aôut2018

27 أغسطس 2018 10:13:34




xhtml CSS