Un parti de l'opposition condamne la répression contre des parents d'élèves en Mauritanie

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - L’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Réconciliation (AJD/MR), un parti de l’opposition mauritanienne, condamne la répression contre une marche organisée par des parents d’élèves dans la ville de Selibaby (660 km au sud/est de Nouakchott), dans une déclaration rendue publique jeudi.

Ce parti soutient que « le seul tort de ces parents d’élèves est de s’être inquiétés de la situation d’insécurité et d’inconfort dans laquelle leurs enfants sont scolarisés.

" Au lycée de Selibaby, la vétusté de certaines salles de classe expose les élèves au risque  d'effondrement du plafond.

"Aussi, incapables de résoudre les problèmes d’un système éducatif aux abois, les pouvoirs publics ne trouvent rien de mieux que d’opposer aux revendications légitimes une arrogance répressive ».

AJD/MR exige « la libération immédiate et inconditionnelle des personnes injustement arrêtées » dans le cadre du traitement de cette affaire. Mais aussi « le respect par les autorités locales, du droit à la manifestation reconnue par la Constitution ».

Les parents d’élèves de Selibaby ont organisé une marche contre les conditions d’études de leurs enfants mardi, provoquant une intervention des forces de l’ordre.
-0-PANA SAS/BEH/SOC 16nov2017      

16 novembre 2017 17:04:10




xhtml CSS