Un parti d'opposition congolais dénonce la faiblesse de l’Afrique dans la gestion de la crise malienne

Brazzaville, Congo (PANA) - L'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS, premier parti d'opposition du Congo, a dénoncé vendredi "les faiblesses de l'Afrique" dans la gestion de la situation au Mali.

"La situation au Mali a révélé une fois de plus les faiblesses de l'Afrique, notamment l'incapacité de l'Union africaine à gérer de manière autonome, prompte et appropriée les crises qui surviennent en Afrique. Que la solution à une crise africaine vienne de la France, l'ancienne puissance coloniale, n'honore pas les Africains et jette un discrédit sur l'organisation continentale", a déclaré le Secrétaire général de l'UPADS, Pascal Tsaty Mabiala.

L'UPADS soutient toutefois l'intervention de la France au Mali.

"Nous soutenons sans réserve l'intervention des forces françaises qui permettent à ce pays frère (Mali) de recouvrer son intégrité territoriale et empêchent l'implantation et l'organisation d'un foyer terroriste au cœur de l'Afrique de l'Ouest", a notamment dit M. Tsaty Mabiala.

L'UPADS est le seul parti d'opposition représenté à l’Assemblée nationale congolaise avec sept sièges.
-0- PANA MB/JSG/IBA  01fev2013

01 février 2013 12:02:22


xhtml CSS