Un mouvement mauritanien salue l'opposition inflexible de Mandela à l'apartheid

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - "Le Comité de suivi du manifeste des Haratines", un collectif  regroupant des centaines de cadres (majorité et opposition) issus de la communauté maure noire en Mauritanie,  "s’incline avec une profonde émotion devant la mémoire de Nelson Mandela, héros de la lutte contre l'apartheid", décédé jeudi dernier à l’âge de 95ans, dans une déclaration publiée mardi.

Le mouvement magnifie "la longue vie de combattant " de l’homme, "son opposition inflexible à l’apartheid à la fois dans la clandestinité et ouvertement, les 27 années de prison dans des conditions très dures, sa détermination à assurer une passation  du pouvoir à la majorité de son peuple sans heurts, de manière pacifique et sa généreuse détermination à privilégier la réconciliation nationale".

"Mandela a réhabilité le continent africain, en terrassant sans haine un système bâti sur la discrimination, la race et la couleur de la peau", ajoute le Comité de suivi du manifeste des Haratines.

Tirant la valeur pédagogique de l’exemple de Mandela, le comité rappelle sa détermination à militer pacifiquement pour une Mauritanie "libérée des préjugés et de l’iniquité".

Le Comité de suivi du manifeste des Haratines est apparu dans le paysage politique et social mauritanien le 29 avril 2013, en publiant un document fleuve sur la situation des Haratines, "ex- esclaves marginalisés de la vie politique, économique et  sociale", avec des chiffres de représentativité de ces derniers dans les institutions de l’Etat, au sein des forces armées et de sécurité, dans le privé, notamment le milieu des affaires.

-0- PANA SAS/TBM/IBA 10déc2013  
  


10 décembre 2013 15:27:34




xhtml CSS