Un ministre pour l'application de quotas raciaux dans le sport

Le Cap- Afrique du Sud (PANA) -- Le ministre sud-africain des Sports et des Loisirs, Ngconde Balfour, a averti qu'il pourrait introduire des lois pour l'application effective des quotas raciaux dans le milieu sportif, si les équipes ne prennent pas d'initiatives dans ce sens.
En s'adressant à l'Assemblée nationale du Cap, mardi, M.
Balfour s'est déclaré préoccupé par l'image que l'Afrique du Sud présente au reste du monde quand ses équipes ne sont pas représentatives des différents groupes raciaux.
"Alors que nos drapeaux qui flottent dans les arènes sportives du monde nous emplissent de fierté, et sont de bons instruments de marketing pour notre pays, les spectateurs se demandent toujours s'ils sont face à une équipe européenne ou africaine", a-t-il dit.
"Très souvent, les équipes européennes sont plus diverses sur le plan racial que les équipes de notre pays.
Ce qui devrait servir d'exemple à tous ceux d'entre nous qui aspirent à une nouvelle Afrique du Sud basée sur l'intégration, l'égalité et la justice", a-t-il déclaré.
Le ministre a indiqué que sa patience est "à bout", et qu'il pourrait être obligé d'envisager l'application obligatoire des quotas raciaux.
"J'ai jusqu'ici résisté à l'option de légiférer en faveur de l'intégration dans le sport, en proposant plutôt aux Fédérations nationales de réviser leurs propres options, pour intégrer cette initiative dans leurs structures.
Nous devons transformer la configuration de nos équipes, il n'y a pas d'autre alternative", a insisté le ministre.

09 avril 2003 13:46:00




xhtml CSS