Un médicin sénégalais prône une approche novatrice dans la lutte contre le SIDA

Dakar, Sénégal (PANA) - La coordinatrice du Centre de traitement ambulatoire (CTA) du Sénégal, le Dr Ndèye Fatou Ngom Guèye, a souligné mercredi à Dakar la nécessité de repenser le VIH/SIDA dans une logique globalisante de la prise en charge, estimant qu'il faut une approche conceptuelle novatrice fondée sur la multidisciplinarité.

«Le CTA est parvenu à s'imposer en qualité de référent répondant aux réalités médico-sociétales du Sénégal et permet de regrouper sur un même site une offre de prévention, de dépistage, de diagnostic, de soin et de suivi psychosocial et nutritionnel et de traitement de l'infection par le VIH et les Infections sexuellement transmissibles», a-t-elle déclaré.

S’exprimant au cours d'un point de presse, Mme Guèye a affirmé que la démarche consistant à positionner la multidisciplinarité au cœur de la prise en charge permet au CTA de se différencier de l’offre ambulatoire classique et d'aborder le VIH/SIDA et les maladies infectieuses sous un angle novateur.

Elle a rappelé que l'objectif du CTA est d'offrir, sur un même site, une prise en charge ambulatoire globale et complète associant les axes médicaux, psychosociaux, nutritionnels et économiques pour les Personnes vivant avec le VIHSIDA et de parfaire la prise en charge par une approche hollistique tenant compte de la dimension physique, psychologique et socio-économique du patient.

Selon Mme Guèye, les nouveaux enjeux de la lutte contre le SIDA sont les nouvelles approches sur la prévention et la loi sur le VIH et son application.
-0- PANA DOU/AAS/IBA 15juin2011

15 juin 2011 16:06:00




xhtml CSS