Un journaliste libyen exhorte les autorités judiciaires à récupérer 11 avions à l'étranger

Tripoli, Libye (PANA) - Nabil Al-Sokny, journaliste libyen, a lancé, samedi, un appel de détresse au Procureur général de Libye pour lui demander d'intervenir et d'ouvrir le dossier de 11 avions civils libyens se trouvant en dehors du pays, assurant que "ces avions ont été abandonnés et oubliés à l'étranger".

Il s'agit d'un cargo stationné en Ukraine, un Antonov 124, le plus gros avion cargo au monde, quatre autres avions à Malte, deux en Allemagne, deux autres affrétés par la Compagnie étatique libyenne Afriqiyah en Lituanie, un Airbus A340 loué par la Turquie, un avion présidentiel stationnée en France depuis près de trois ans, a indiqué M. Al-Soukny, précisant que la raison de leur présence à l'étranger était que ces avions étaient en entretien.

Les factures et les devis d'entretien étaient à la portée des propriétaires, mais la valeur est montée à la hausse en raison du non-paiement et l'augmentation des coûts, ce qui contraindra les compagnies à vendre aux enchères si le paiement ne se fait pas, a-t-on expliqué.

Le journaliste soupçonne une collusion entre les responsables des compagnies propriétaires de vouloir en tirer des avantages financiers, estimant que la valeur des avions dépasse 1,5 milliard de dollars américains, mais lorsqu'ils seront vendus aux enchères, ils ne vaudront plus le quart de leur vraie valeur.
-0-PANA BY/BEH/IBA 22avr2017

23 avril 2017 00:00:40




xhtml CSS