Un journaliste burundais recouvre la liberté après sa détention en RDC

Bujumbura, Burundi (PANA) - L’Union burundaise des journalistes (Ubj, syndicat) a annoncé, dimanche, que le journaliste de la Radio publique africaine (Rpa, indépendante), Egide Mwemero, avait quitté discrètement, en milieu de cette semaine, le territoire la République démocratique du Congo (RDC) au bout de dix mois de détention dans des circonstances aujourd’hui encore obscures.

L’Ubj ne précise pas où se trouve actuellement le journaliste dont la radio a été détruite dans les violences politiques de 2015 au Burundi, poussant le personnel à la débandade dans différents pays de la sous-région.

Autour d’une centaine de journalistes burundais se trouve en exil à l’étranger pour les mêmes raisons sécuritaires, d’après toujours l’Ubj.

Plus récemment, le 22 juillet dernier, c'est un journaliste du groupe de presse indépendant, « Iwacu » (les nouvelles de chez nous), Jean Bigirimana, qui a disparu mystérieusement dans la région de Muramvya, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Bujumbura, la capitale burundaise.

Le jeune journaliste d’une trentaine d’années reste introuvable malgré des recherches tous azimuts des siens de le revoir mort ou vif.
-0- PANA FB/BEH/IBA 02oct2016

02 octobre 2016 12:18:06




xhtml CSS