Un journal révèle des manouvres visant à dissimuler un accident

Lagos- Nigeria (PANA) -- Un journal privé nigérian, This Day, a révélé dans son édition de dimanche, des tentatives visant à camoufler un accident survenu en mai dernier et impliquant un avion appartenant à une compagnie aérienne locale, Chrome Air.
Le crash qui n'a pas fait de victimes a eu lieu à l'aéroport international Murtala Mohammed de Lagos, mais n'avait pas été signalé aux autorités aéroportuaires, indique This Day dans son édition de dimanche.
Selon le journal, l'accident s'est produit lorsqu'un avion privé HF-125 de Chrome Air, s'approchant de l'aéroport en provenance de la ville de Yola (au nord du pays) s'est retrouvé à court de carburant en plein vol, forçant les réacteurs à s'arrêter.
"Mais les pilotes, le capitaine Wale Salami et le capitaine Yinka Mobe ont réussi à manouvrer l'avion pour le faire entrer dans les environs de l'aéroport, atterrissant en catastrophe près d'un kilomètre de la piste d'aviation et détruisant trois balises qui ont entaillé les ailes de l'appareil", écrit le journal.
Les membres d'équipage et les passagers s'en sont sortis indemnes.
Le journal affirme en outre qu'en quelques heures et sans en notifier la tour de contrôle et les responsables de l'Autorité fédérale aéroportuaire du Nigeria (FAAN), le personnel de Chrome Air a remorqué l'avion vers le hangar de la défunte compagnie Concorde.
Les autorités devraient réagir face à ces allégations qui pourraient avoir un impact sur la sécurité de l'aéroport, indique-t-on.
Rappelons qu'un avion exploité par une autre compagnie aérienne, Eagle Air, s'est écrasé dans la ville de Maiduguri (nord) le 23 janvier 2001 alors qu'il transportait des journalistes de This Day.
Il n'y a pas eu de blessés dans cet accident dont on a beaucoup fait état dans les média.

03 septembre 2001 12:24:00




xhtml CSS