Un important dirigeant du mouvement Shebab se rend aux autorités somaliennes

Mogadiscio, Somalie (PANA) - Un célèbre dirigeant du mouvement rebelle somalien, les Shebab, Mokhtar Rabo Ali, plus connu sous le nom de ''Abou Mansour'' s'est rendu aux autorités du territoire de Bakool, dans le Sud-ouest de la Somalie,  ont annoncé dimanche des médias locaux.

''Abou Mansour'', un dissident des Shebab, a accepté de se rendre volontairement au gouvernement du territoire et au gouvernement fédéral somalien, a précisé le porte-parole de la présidence de Bakool, Nour Eddine Youssef Aboubakar.

L'ancien membre des Shebab a été ensuite transféré à la ville de Hudur où il doit, en principe, rencontrer le ministre fédéral somalien de la Défense et des responsables du territoire pour négocier avec eux le sort de tous les combattants qui lui sont restés fidèles.

La décision de ''Abou Mansour'' intervient au moment où les combattants des Shebab mènent une série ďattaques contre son siège, entraînant des pertes en vies humaines et matérielles, signale-t-on.

Le mouvement rebelle somalien avait menacé ďéliminer ''Abou Mansour'' après que le Département ďEtat américain a annoncé, le 23 juin dernier, le retrait de son nom de la liste des personnes recherchées par les Etats-Unis pour leurs activités liées au ''terrorisme'', rappelle-t-on.

''Abou Mansour'' a occupé plusieurs fonctions au sein du mouvement Shebab dont le premier vice-Emir du mouvement, le porte-parole officiel avant de quitter l'organisation au début de 2013 à la suite de profonds différends avec l'ancien chef du mouvement, ''Abou Zubeir''.

Les Etats-Unis, rappelle-t-on, avaient en 2012 annoncé une récompense de 5 millions de dollars pour toute personne qui donne des informations permettant l'arrestation ou l'élimination physique de ''Abou Mansour''.
-0- PANA AD/IN/TBM/IBA 13août2017

13 août 2017 17:20:00




xhtml CSS