Un groupe d'anciens sénateurs contre la tenue du sommet de l'UA à Nouakchott

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Une trentaine de membres du Sénat mauritanien aboli par la voie d’un référendum contesté, le 05 août 2017, exprime sa vive opposition à  la tenue prochaine à Nouakchott (début juillet), du 31è sommet des chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union africaine, dans une déclaration rendue publique mardi.

Ces anciens élus, qui ne reconnaissent pas la suppression de leur Chambre, mettent en avant le contexte économique du pays.

Ils soulignent le grave déficit pluviométrique et la menace contre les hommes et le cheptel pour exiger que  «les fonds alloués au sommet panafricain soient plutôt consacrés à réduire les effets désastreux d’une sécheresse sans précédent qui menace les ressources animales, lesquelles constituent une source de vie pour les populations».

La Mauritanie est un pays riche en ressources animalières, elle dispose de 3,4 millions de bovins, 3,1 millions de camelins et 23 millions de petits ruminants.

Ainsi, l'Elevage représente 28% du Produit Intérieur Brut (PIB), selon les statistiques officielles.
-0- PANA SAS/IS/IBA/SOC 12juin2018    

12 juin 2018 16:52:17




xhtml CSS